De 1976 à 1984, la sanction d’un coup franc était de trois lancers francs dès la 10e faute d’équipe (puis la 8e à partir de 1980), le troisième coup n’était accordé qu’en cas d’échec dans l’un des deux premiers. Cette ...